Informations liées à la crise sanitaire (Covid-19)

Depuis le 17 mars, et en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, le Suishinkai dojo est contraint de suspendre ses cours jusqu’à nouvel ordre. Nous vous proposons cette page informative que nous mettrons à jour le plus régulièrement possible.

Quand les entraînements en présentiel reprendront-ils ?

Il y a plusieurs conditions pour que les cours puissent reprendre, dont la première est l’autorisation du gouvernement à pouvoir pratiquer des activités sportives de groupe dans les gymnases. A ce jour, ce n’est pas le cas et la situation sera réévaluée fin mai.

Plus d’infos :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/strategie-de-deconfinement (chapitre vie sociale).

Ou l’infographique qui résume le tout :

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/cimages/infographie_deconfinement_-_020520.jpg

Cela concerne le gymnase du Breil, mais également la Joliverie dont nous n’avons pas de visibilité sur sa réouverture.

 

L’autre condition concerne, bien sûr, le respect des mesures sanitaires (distanciation, protections, …) et à ce jour, nous n’avons pas l’autorisation de la part de la fédération (FFJDA) de reprendre nos activités.

Nous ne pouvons pas à ce jour nous prononcer sur la fin de saison 2019 – 2020.

 

Sous quelles conditions pourrait se passer la reprise d’activité ?

La fédération nous a communiqué un protocole avec plusieurs scénario en fonction des mesures sanitaires. Au menu, règles d’hygiène, distanciation physique et organisation de l’espace dans le dojo. Ce sont autant de mesures que l’on va devoir adapter à la pratique du kendo / iaido, avec aussi une évolution de la pédagogie des cours, mais aussi des limitations sur le prêt de matériel. Sujet en réflexion mais qu’il est un peu tôt de détailler.

 

Y a t’il une continuité des cours en ligne ?

Oui ! Pour garder le lien social, pour le renforcement ou encore pour se perfectionner sur certains points, une continuité pédagogique est proposée pour le kendo et le iaido depuis mars. La communication se fait sur les listes de diffusion et sur SportEasy (surveillez vos notifications !). Les entraînements se font via Zoom ou Facebook messenger en fonction du nombre de participants.

A l’avenir, des cours ou des échanges vidéos en différé pourraient se mettre en place.  Nous allons aussi recueillir les avis des pratiquants pour nous adapter avec ces contraintes peu habituelles.

Si vous rencontrez des difficultés pour continuer votre pratique, les enseignants sont à votre écoute pour vous montrer comment, avec astuce, on peut tout de même pratiquer dans peu d’espace.